Hommage à notre ami vélivole « Joël DOYEN »

 

Le 3 septembre dernier, Joël DOYEN nous quittait.
Depuis trois ans, il était atteint par une maladie (maladie de Charcot) qui entraine la dégénérescence de ses muscles.
 
Pour tous ceux qui l’ont connu, Joël était une force de la nature.
 
Joël a fait sa carrière d’électricien à Chartres. Habitant Champhol, il voyait les avions et planeurs tourner dans le ciel au dessus  de son domicile puisque l’aérodrome de Chartres était très proche. Il pensait que cette activité n’était pas pour lui et un jour, il franchit le pas grâce à l’ANEG en effectuant son  baptême en planeur. Le vol à voile est devenu pour lui une passion tardive  mais d’une grande intensité.
Il passa son brevet de pilote et sa licence de mécanicien aéronautique. 
 
Joël ne ménageait pas sa peine et participait à l’entretien des aéronefs et du matériel pour la mise en œuvre de l’activité. Très minutieux, débrouillard, très habile de ses mains, il était devenu  au fil des années un membre du centre vol à voile de Chartres, incontournable pour l’entretien. Le planeur de l’ANEG « Tango 20 » a été construit en 1978 mais grâce à Joël il est un des plus beaux de la flotte. Avec François Lefebvre, ils ont refait complètement la remorque qui sert au transport du planeur. Fort de son expérience, il a formé les membres d’Orléans pour l’entretien des planeurs.
 
Lorsque le Club de Chartres a acquis un treuil pour le lancement des planeurs, il a suivi la formation pour devenir treuilleur.
 
Président de la Section des Sports aériens de la CMCAS Chartres, il a facilité la fusion avec la Section d’Orléans dont il fut le vice Président puis le responsable de l’activité vol à voile. 
 
Joël donnait beaucoup de son temps pour les autres. Il aimait partager sa passion et de nombreux collègues ont pu profiter de vol en sa compagnie. Il se battait pour que la section vol à voile de Chartres forme des jeunes pilotes.
 
Lorsque Nathan URBANIAK âgé de 14 ans remporta le challenge « Yvon BOUSSARD »  organisé par la SSA de la CMCAS pour accéder à la formation de pilote planeur, il nous fit part de son soulagement et de son plaisir d’avoir pu transmettre sa passion.
 
Nathan a rencontré Joël lors de son premier vol. Il a découvert toute la ferveur de Joël pour ce sport.
Joël nous a quittés trop vite mais il a montré son attachement à nos activités sociales. Il a œuvré pour développer et transmettre des valeurs qui serviront aux jeunes pour le futur. Joël Doyen était discret mais son action restera gravée au sein de l’Aéroclub National du personnel des industries Electrique et Gazière.
 
 
Bon vol Joël, Tu nous manqueras beaucoup !