LE PARACHUTISME ou
LA CHUTE LIBRE

C'est une activité consistant à chuter d'une hauteur allant de 1200 mètres à plusieurs milliers (en sortant généralement d'un avion, mais tout autre aéronef peut être utilisé) pour ensuite retourner sur terre avec l'aide d'un parachute.
 
 Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée, la hauteur à laquelle il a été largué et l'altitude relative d'ouverture. Il peut effectuer seul (voltige, free-fly) ou avec d'autres parachutistes (vol relatif) des figures durant la chute, et/ou sous voile (voile-contact), avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de manière à se poser au lieu prévu.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la pratique et la formation...

Planning de reprise FFP

INFORMATIONS  FEDERALE :

Etape 1 : 20 Mai, reprise de l’activité pour les pratiquants autonomes (BPA) et TDM, les moniteurs professionnels TANDEM doivent avoir réalisé une activité de maintien des compétences avant la reprise avec des élèves.

Étape 2 : 27 Mai, reprise de l’activité pour les titulaires des Brevets A et B.

Etape 3 : 09 Juin, reprise de l’activité débutant PAC et TRAD

Cette progressivité permettra à nos encadrants de reprendre le parachutisme sans avoir à gérer un public débutant et un flux trop important de personnes.

Les aspects sécuritaires liés à nos disciplines en environnement spécifique doivent être notre priorité.

https://www.ffp.asso.fr/dispositions-sanitaires-dans-le-cadre-de-la-covid-19-n-26/

ON ATTEND LA REPRISE

I I n f o r m a t i o n F é d é r a l e

Dans l’attente des arbitrages opérés par le ministère chargé des sports et en accord avec le président de la FFP, Yves-Marie GUILLAUD, la Fédération se trouve contrainte de prolonger l’interdiction de la pratique du parachutisme jusqu’au 19 mai 2021.

Lorsque nous aurons des éléments tangibles de notre ministère de tutelle, une information vous sera envoyée afin d’envisager plus précisément les conditions de reprise de nos activités.

À ce jour, rien n’est acté et les discussions sont en cours.

Restons optimistes, sans pour autant occulter le risque d’un prolongement d’interdiction jusqu’au 09 juin.

Retrouvez l'ensemble de l'information fédérale sur le lien suivant ➡ https://www.ffp.asso.fr/information-federale-les.../

Dispositions sanitaires dans le cadre du Covid-19

Paris, le 18 janvier 2021

Nos réf. 2021.0030

Objet: dispositions sanitaires dans le cadre du Covid-19| 21

Mesdames, Messieurs, Le Premier Ministre s’est, à nouveau, exprimé le 14 janvier 2021. Malheureusement, la situation sanitaire n’évolue pas comme espéré. Le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports confirme un renforcement des mesures actuelles (les mineurs ne sont plus autorisés à pratiquer une activité physique dans les établissements couverts). Les S.H.N sont toujours soumis à un régime dérogatoire. Par ailleurs, sur demande du ministère délégué aux sports, une stricte limitation des déplacements s’impose pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde, du fait de la circulation très active du virus de COVID-19 et de ses variants (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies).Dès lors, tout déplacement international depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger est totalement et strictement conseillé jusqu’à nouvel ordre. Par conséquent, en accord avec notre ministère de tutelle et après avis du DTN, la Fédération a décidé de ne pas autoriser la pratique du parachutisme jusqu’au 21février 2021 inclus. Au regard des directives gouvernementales, nous ne pouvons que maintenir cette interdiction et ainsi éviter les regroupements et la circulation de personnes dans nos établissements et dans nos avions. Cette interdiction ne concerne pas les territoires ultra marins qui doivent cependant respecter les règles définies par les préfets des territoires, tout en conservant une application stricte du protocole sanitaire de la Fédération. Il en est de même de la pratique individuelle en «ascensionnel» autorisée avec des groupes de 6 personnes maximum et une application stricte du protocole sanitaire de la Fédération.

Concernant les écoles de «parapente», il apparait que la pratique pour nos licenciés reste possible, dans le respect du couvre-feu et selon les conditions définies par la note d’information émise ce jour. POUR RAPPEL Il importe de respecter les règles en vigueur dans les conditions préconisées par l’État : il en va de la santé de tous. Le site officiel https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus reste toujours consultable, si vous le souhaitez. Les ‘’gestes barrière’ ’sont toujours et encore plus d’actualité, ne les oubliez pas.